C’est votre dernière chance de planter des bulbes !

C’est votre dernière chance de planter des bulbes !

Vous avez oublié, ou vous n’avez pas encore trouvé le temps ? Tant qu’il ne gèle pas dehors et que le sol n’est pas gelé non plus, vous pouvez encore planter des bulbes de printemps, jusqu’à la mi-décembre ! Alors achetez vite nos derniers exemplaires dans notre centre de jardinage de Frameries et profitez-en pour jeter un œil à notre rayon de Noël, décoré des boules de Noël les plus récentes et d’autres jolies décorations pour les fêtes.

Choisir des bulbes de printemps

Des bulbes qui fleurissent très tôt dans l’année, comme les perce-neige, les hellébores d’hiver et les scilles (Scilla), seront idéalement plantés en septembre-octobre. Les espèces qui sortent un peu plus tard, comme les narcisses et les tulipes, et les espèces plus tardives, comme l’Allium, les plantes herbacées (Camassia), la Nivéole de printemps (Leucojum) et la fritillaire impériale (Fritillaria imperialis), peuvent encore bien être plantées en novembre et début décembre. Elles existent dans toutes les formes, tailles et couleurs possibles, ce qui vous permet de choisir les combinaisons que vous préférez. Vous n’en aurez jamais assez !

Astuces pour bien planter

  • la plupart des bulbes préfèrent un sol sec et en tous cas bien perméable, sinon ils risquent de pourrir.
  • regardez sur l’étiquette s’ils ont besoin d’un endroit ensoleillé ou plutôt d’un endroit ombragé. Les bulbes sauvages, comme les scilles et les anémones par exemple, préfèrent un emplacement sous un arbre ou au pied d’un arbuste. Mais sinon, vous pouvez les planter un peu partout, même dans les bordures, dans le gazon ou dans un pot.
  • la règle d’or, c’est de les planter, pointe vers le haut, deux fois plus profondément que la hauteur du bulbe. Vérifiez les bons intervalles de plantation sur l’emballage.
  • pour donner un effet naturel, dispersez les bulbes à main levée et plantez-les à l’endroit où ils sont tombés.
  • plantez-les dans les bordures, entre des plantes vivaces un peu plus hautes, de sorte que les feuilles et tiges florales mortes se dérobent d’elles-mêmes à la vue ou que vous puissiez les recouvrir aisément.
  • dans un pot, vous pouvez utiliser la technique des couches de lasagnes : plantez les bulbes qui fleurissent plus tard en-dessous et ceux qui fleurissent plus tôt au-dessus. Ne les plantez pas trop serrés – il ne faut pas qu’ils se touchent – et pas juste contre le bord du pot, à cause du risque de gel. Utilisez un pot muni de suffisamment de trous de drainage dans le bas et placez le pot à l’extérieur dans un endroit protégé, là où les bulbes ne risquent pas de souffrir de pluies excédentaires ni de gelées extrêmes.
  • si vous avez l’intention de planter beaucoup, l’acquisition d’un planteur de bulbes se justifie amplement ; cet outil vous facilite le travail tout en vous faisant gagner du temps. Demandez-le dans notre centre de jardinage à Frameries.