Des citrouilles pour Halloween

Des citrouilles pour Halloween

Les citrouilles et calebasses sont depuis longtemps très demandées durant les mois d’automne, et elles ne se contentent pas d’orner les jardins potagers. Elles font autant de bien à celui qui les mange qu’à celui qui sait apprécier leurs belles couleurs joyeuses. Avec l’arrivée d’Halloween, cette fameuse tradition américaine qui s’impose également petit à petit en Europe, elles font partie intégrante de nos jardins et de nos cuisines.

Faites votre propre citrouille d’Halloween

Le jour d’Halloween, les enfants revêtent des déguisements effrayants et vont sonner chez leurs voisins pour leur faire peur, en leur promettant de les laisser en paix s’ils reçoivent des sucreries. Si vous mettez une lanterne en citrouille devant votre porte, vous pourrez assurément compter sur de jeunes visiteurs le vendredi 31 octobre. Faites donc le plein de sucreries (ou de mandarines et de raisins secs) et fabriquez votre propre citrouille d’épouvante. C’est sympa à faire avec vos (petits-)enfants, par exemple durant les vacances d’automne.

  • Prenez une grosse citrouille.
  • À l’aide d’un couteau à pomme de terre bien aiguisé, découpez un petit couvercle au sommet. Veillez à faire vos incisions en biais, afin que vous puissiez bien remettre le couvercle sans qu’il risque de tomber à l’intérieur.
  • Videz la citrouille avec une cuillère à soupe ou à boules de glace. Enlevez également la chair du couvercle et utilisez toute cette chair pour en faire une bonne soupe.
  • Dessinez avec un feutre la forme désirée sur la citrouille et découpez-la délicatement.
  • Laissez la citrouille bien sécher.
  • Frottez sa surface avec de la vaseline ou de l’huile à salade afin qu’elle soit bien brillante. Placez une ou deux bougies pour réchaud à l’intérieur et replacez le couvercle au sommet.

Encore quelques astuces pour les citrouilles

  • Vous pouvez aussi utiliser une citrouille, vidée ou non, pour garnir votre table de terrasse ou de balcon, assortie de marrons et de petites calebasses d’ornement.
  • Afin d’éviter que des restes de chair ne pourrissent dans la citrouille, vous pouvez nettoyer l’intérieur du fruit avec un peu d’alcool ou de chlore dilué. Laissez bien sécher l’intérieur avant d’y placer une bougie.
  • Les citrouilles ne supportent pas l’humidité ou le gel. Réservez-leur donc, si possible, un emplacement sous un couvert ou sur votre véranda. Rangez-les à l’intérieur s’il pleut et qu’il risque de geler pendant la nuit.
  • Si vous voulez cultiver des citrouilles vous-même, vous pouvez conserver les graines qui se trouvent dans la chair. Nettoyez les graines, rincez-les bien, laissez-les sécher et conservez-les dans un lieu frais et sec. Au retour du printemps, vous pourrez alors les semer à l’intérieur puis, après les Saints de glace (mi-mai), les planter dehors dans une bonne terre fertile et ensoleillée.